Daniel Bernard Ile de Ré

Museum d’Histoire naturelle de La Rochelle expo conférence

Le muséum d’histoire naturelle de La Rochelle est situé au cœur de la vieille ville dans l’ancien Hôtel du gouvernement à l’emplacement de l’ancien jardin des jésuites.

Composé de deux bâtiments du XVIIIe et de l’ancien évêché, ce fut par la suite un hôtel construit, suivant la disposition classique des demeures aunissoises, vers 1710 sur les plans de Claude Masse pour le compte de la famille Jouin de la Tremblay.

Construite avec un soin particulier en moellons crépis et avec des bandeaux moulurés, la travée centrale est en pierres de taille, cette propriété deviendra la résidence des gouverneurs à partir de 1748. L’hôtel ne suffisant pas aux gouverneurs, la ville fit construire deux ailes.


Après la disparition des gouverneurs, Napoléon en 1808 lors de son passage à La Rochelle va donner le bâtiment et les espaces des jardins à la française à la capitale de l’Aunis. Il fut rebaptisé « muséum Lafaille. » La façade sur jardin comporte un arc boutant ionique habillé par un toit terrasse. Une rénovation est prévue pour accoler aux bâtiments anciens un ensemble contemporain.

La ville de La Rochelle compte demander l’inscription de l’ensemble à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques. La commission régionale du patrimoine et des sites émet un avis favorable à la proposition de la ville de La Rochelle.

Après dix années d’embellissement, de travaux et de réhabilitation, au cours desquelles les anciennes salles furent restaurées et redécorées afin de mettre en valeur la majesté tricentenaire du site.

Ainsi le conservateur régional de l’Inventaire Serge Bouffange conclu le 23 septembre 2003 que l’ensemble des bâtiments du muséum d’histoire naturelle de La Rochelle mérite le classement des Monuments Historiques, notamment avec la présence du Jardin des plantes attenant.

Le 27 octobre 2007, le muséum renommé muséum d’histoire naturelle de La Rochelle a pris possession de nouvelles réserves climatisées, un nouveau Jardin des Plantes retracé et réaménagé, des bâtiments rénovés et la bibliothèque scientifique modernisée grâce à une muséographie moderne et interactive.

Sur cinq niveaux d’exposition, le public rochelais et les visiteurs peuvent contempler près de 11 000 pièces de collections provenant de thèmes naturalistes et ethnographiques accumulées au cours des trois derniers siècles.

Un ensemble de fossiles est offert à la vue du public et la galerie de zoologie se prête à la curiosité des visiteurs avec la spectaculaire girafe Zarafa offerte au roi Charles X par Méhémet Ali et qui vécut pendant 18 ans au début du XIXe siècle dans la ménagerie organisée au Jardin des plantes de Paris.

Elle fut la première girafe a entrer en France et la 3e en Europe, la première en Italie fut acquise par Laurent de Médicis au XVe siècle. Concernant les collections, au 2eme étage, plusieurs salles dédiées à la France et surtout à l’Afrique couvrent une collection d’archéologie depuis la Préhistoire avec des silex taillés au Paléolithique. A rez-de-chaussée enfin, on notera la présence d’un cabinet de curiosités exceptionnel, redécoré dans ses tons rouges d’origine. Toutes ces collections font partie du fonds du muséum.

 

Plus d’infos : http://www.museum-larochelle.fr/

Ajouter un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *