Daniel Bernard Ile de Ré

Les Archives départementales sont conservées à La Rochelle

Les Archives départementales de la Charente-Maritime, de par son fonds est le gardien de la mémoire collective et individuelle. Les services d’archives mettent gracieusement à la disposition du public. Plus de 4 millions de pages issues du fonds sont désormais en ligne et donc consultables à distance pour tous les possesseurs d’un ordinateur. Chacun peut maintenant consulter les registres pastoraux, les registres paroissiaux et les registres d’état civil de la Charente Maritime sous le contrôle de la Commission Nationale Informatique et liberté.

Les Archives départementales de la Charente Maritime ont été créées voici plus de deux siècles, au moment de la Révolution française pour centraliser les dossiers des administrations de l’Ancien Régime, pour évaluer celles des établissements religieux, ainsi que compter les ressortissants étrangers de même que leurs familles.

Plus récemment, avec les lois de décentralisation, Les Archives départementales de la Charente Maritime se place sous la tutelle du président du Conseil Général du département. Les services de l’administration centralisent et approvisionnent régulièrement les Archives de la Charente Maritime.

Chaque individu marque son passage dans la vie et alimente sans le vouloir ni le savoir le fonds d’Archives : au moment de sa naissance, lors de son mariage, de son décès, pour les anciens avec leur service militaire, bien entendu leur vie professionnelle est relatée, ainsi que les terrains ou les immeubles acquis pendant leur existence. Tout est répertorié, classé et évalué dans les 23 500 mètres linéaires qui conservent la mémoire des habitants de la Charente Maritime.

Inaugurées en 1984, Les Archives départementales 17 proposent une technique simple de recherche sur ses anciens, sa famille, ses proches ou tout simplement les habitants de son village. Dans les salles de lecture, les différents services orientent les journalistes, les éditorialistes, les écrivains, les scolaires, les simples visiteurs ou demandeurs de généalogie vers les feuillets, les carnets, les minutes, les recensements, les carnets et matricules que les autorités militaires ont formulés et transmis, ainsi que les notaires, les administrations, les maires et les différents officiers d’état civil ont collectés puis centralisés aux Archives départementales.
Les préposés à l’accueil vous indiquent la marche à suivre et vous montrent les pistes éventuelles pour rechercher dans d’autres directions. Les Archives départementales sont la source même des sociétés, des groupements ou des associations et de l’histoire de nos ancêtres et de nos contemporains. Des expositions et des conférences sont organisées au sein des Archives départementales pour offrir lors des théâtres de la mémoire une vision réaliste de l’univers des archives.

Dans la série E, des classeurs verts répertorient tous les inventaires des notaires. Classés par études, ils sont le reflet de la vie dans nos villes et nos villages d’autrefois. Dans la série R, les cotes des registres matricules des militaires. Dans la série I on peut consulter les actes de naissance, de mariage, de décès, les actes d’abjuration pour les Protestants. Dans la série B, un répertoire de l’amirauté de La Rochelle signale les navires en partance pour le Canada au XVIIe siècle.

Plus info sur les archives Départementales :

http://charente-maritime.fr/CG17/jcms/ehe20091119_18995/ouverture-et-acces

Ajouter un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *